Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Management, marketing et relation client dans la banque et l'assurance - http://www.brilletcharles.com/

Le blog de Charles Brillet

Management, marketing et relation client dans la banque et l'assurance - http://www.brilletcharles.com/

Assurance auto : des hausses de tarifs plus soutenues en 2017 ?

com

~~Les coûts d’indemnisation et de réparation dégradent les ratios des assureurs. Du coût, Facts & Figures anticipe une hausse tarifaire moyenne de 1,5% en 2017 contre 0,8% cette année.

~~L’assurance coûtera plus cher aux automobilistes en 2017. Le rythme de progression des tarifs va même s’accélérer d’après Facts & Figures. La société spécialisée dans l’analyse des marchés d’assurance prévoit en effet une hausse moyenne de 1,5% contre 0,8% cette année. Il faut dire que l’automobile est un segment où peu d’assureurs affichent de bons ratios. Facts & Figures estime par exemple que le ratio combiné du secteur est passé de 103,2% en 2014 à 105% en 2015. Pour mémoire, ce ratio mesure les dépenses des assureurs (indemnisations, frais) par rapport aux primes encaissées. Un ratio supérieur à 100% signifie donc que les assureurs ont des dépenses supérieures à leurs encaissements. Or seuls les bancassureurs parviennent actuellement à associer croissance commerciale et ratio combiné inférieur à 100%. Le poids des réparations Les raisons du phénomène sont multiples. Le poids des réparations est de plus en plus lourd : malgré l’absence d’inflation, le prix des pièces détachées a augmenté de 1,9% en 2015 et celui de la main d’œuvre de 2,7%. Par ailleurs, le coût d’indemnisation des dommages corporels progresse. Dans ces conditions, les assureurs cherchent à restaurer leur rentabilité. Des hausses de tarifs apparaissent donc inévitables même si d’autres leviers pourraient aussi être activés comme en 2016 (réduction des couvertures, relèvement des franchises…). Enfin, dans un contexte de forte concurrence, il ne faut pas non plus exclure une poursuite des politiques d’individualisation des tarifs. Cette année, beaucoup d’assureurs ont en effet modulé les hausses de prix selon le type de clientèle, soit pour attirer des nouveaux clients, soit pour favoriser les conducteurs aux profils les plus sûrs…

Print
Repost

Commenter cet article

Lisa 29/12/2016 16:43

En plus de l'augmentation du coût des assurances, il devient de moins en moins rare pour les assureurs d'arrêter d'assurer un véhicule quand il n'est plus rentable. Donc même les bons conducteurs sans accident peuvent perdre leur assurance !
Tout le monde devrait se tenir au courant des évolutions du marché et comparer les offres, ce sont de grosses économies à faire !